Les U19 de l’Entente KOMET-RIB champions d’Alsace - Une sacrée performance !

2 juillet 2014 - 09:21

Victor Diebold vient d’inscrire le 2-0. Les Rouges de Komet-Rib exultent devant des Haut-Rhinois abattus. PHOTO DNA

Victor Diebold, à la frappe, et Kévin Rebmann n’ont laissé aucune chance aux champions du Haut-Rhin. PHOTO DNA

Il aura causé des misères à ses adversaires, Victor Diebold, qui butte ici sur Adrien Vonthron, le gardien d’Ungersheim. PHOTO DNA

Victor Zimmermann, Victor Diebold et Justin Troestler, les trois buteurs de samedi, des champions d’Alsace heureux. PHOTO DNA

 

Déjà champions du Bas-Rhin et vainqueurs de la coupe d’encouragement, les U19 de l’Entente Komet-Rib ont réalisé le grand chelem en décrochant samedi à Hoerdt devant Ungersheim, le titre de champion d’Alsace de la catégorie Promotion.

 

On les savait grands après leur sans-faute en championnat. On les savait euphoriques après leurs victoires 5-2 et 4-0 contre Nordhouse en finales de la coupe d’encouragement et départementale. On les avait alors taxés d’indestructibles. On ne s’est pas trompé.

Une nouvelle fois, le carrosse rouge a tout renversé sur son passage. Samedi, le capitaine Jérôme Schneider (une lecture de jeu impeccable) et ses coéquipiers ont encore été les plus forts. Armand Weess a façonné là un groupe brillant, homogène, puissant physiquement (Victor Diebold et Victor Zimmerman ont fait à chaque fois des trous dans la défense adverse) et habité par un incroyable état d’esprit.

« Ils étaient tous très concentrés »

Jamais l’Entente URME (Ungersheim, Réguisheim, Meyenheim, Ensisheim), championne du Haut-Rhin et vainqueur de la coupe d’encouragement du Haut-Rhin, ne parviendra à déstabiliser la belle mécanique rouge. « Ils étaient tous très concentrés. Et quand Victor Zimmermann (bien servi par Arthur Doerflinger) a ouvert la marque à la 13e ’, même si ce n’était pas acquis, je savais qu’il ne pouvait plus rien nous arriver. J’avais demandé d’exercer un gros pressing au milieu du terrain et de procéder par attaques rapides », explique Armand Weess.

Jamais les gars de Komet-Rib, soutenus par une centaine de supporters, ne laisseront les Haut-Rhinois brouiller leurs cartes. Kevin Rebmann (qui va rejoindre son frère Anthony à Reipertswiller), Virgil Jauniaux et Recep Erbulucu, avec leur générosité habituelle, ont colmaté toutes les brèches au milieu du terrain.

Et si un Haut-Rhinois arrivait à se mettre en position de tir, le gardien Adrien Fath, en forme et avec autorité, repoussait la tentative. « On est restés solides pendant tout le match. Dans les vestiaires avant la rencontre, je n’ai pas eu besoin de faire un grand discours, tellement j’ai senti la rage de vaincre dans les yeux de mes camarades. Tout le monde était hyper concentré. Quand Victor (Diebold), bien lancé par Victor (Zimmermann), a doublé la mise en début de 2e mi-temps, j’ai su qu’il ne pouvait plus rien nous arriver », souligne le capitaine Jérôme Schneider, qui va poursuivre sa carrière au sein du FC Obermodern.

À 2-0, le reste sera du pur bonheur pour ces garçons à la générosité exemplaire. Des occasions pour corser l’addition, les joueurs de Komet-Rib s’en créeront. Mais il faudra attendre les arrêts de jeu pour assister au 3-0 de Justin Troestler qui mystifie le gardien haut-rhinois avant de glisser le ballon dans le but vide. La fête était totale pour ces U19 de Komet-Rib qui prolongeront leur soirée en privé dans une discothèque de Schweighouse. Mais l’important était écrit avant.

« Ils ont atteint tous les objectifs fixés »

Les U19 de Komet-Rib sont entrés dans la légende et l’histoire de leurs clubs. À présent s’ouvre pour eux une nouvelle histoire. Ils passent tous séniors dans leurs clubs respectifs. Ne restent déjà plus que les souvenirs. « Mais de beaux souvenirs, ils ont atteint tous les objectifs fixés. C’est très beau, ce que les jeunes viennent de faire cette saison », termine Marc Mauduit, le président de la section des jeunes du RIB.

Extrait DNA publiée le 02/07/2014 à 05:00

 

 

 

 

Commentaires

  • Bertrand MORITZ
    22 juillet

    Bertrand MORITZ

    Supporter

    52 ans

  • Franck coach39
    30 juillet

    Franck Coach39

    Entraîneur

    48 ans

  • Dorian Roland
    3 juillet

    Dorian Roland

    Joueur

    18 ans